Poisson d'avril en mars : la réponse de Free

Hier , nous vous alertions de l'envoi de massifs de mails concernant le dégroupage imminent de NRA.
Après un moment de joie intense passée, il fallait bien se rendre à l'évidence, ces mails avaient été envoyés à tort.
Alexandre Archambault, directeur des Affaires réglementaires de Free vient de s'exprimer sur ce sujet.

Car effectivement, il s'agit bien d'une moulinette qui s'est trompée de boule de cristal (expression employée par Alec), il présente ses excuses, et regrette cette erreur de publipostage qui a provoquée quelques fausses joies.

Il ajoute quelques précisions plus générales :

Le texte en copie :

Mais vous pouvez rassurer les Freenautes concernés que Free met tout en oeuvre pour augmenter significativement d'ici les prochains mois (pas obligatoirement d'ici les 3 prochains mois pour tout le monde, mais je peux vous dire que le planning est assez dense pour les 18 prochains mois) le nombre de zones dégroupées (on a pas dit pour tout le monde, mais pour le plus grand nombre possible), sachant que tout cela ne pourra se faire que progressivement compte tenu des contraintes locales. Par ailleurs, on peut toujours rappeler qu'il est désormais possible en zones non dégroupées de s'affranchir, comme avec le dégroupage total, de l'obligation de disposer d'un abonnement au service téléphonique de l'opérateur historique (facturé à ce jour 15 euros par mois). Les abonnés existants peuvent par conséquent bénéficier d'une migration vers l'offre "Freebox Only" dont les modalités sont disponibles dans leur console de gestion, rubrique "Synthèse des modifications d'abonnement"

Cela n'enlève pas les fausses espérances, mais c'est tellement mieux quand il y a communication !
!
 <<